Écouen Écouen : une véritable école de peinture

Pierre Édouard Frère, le créateur de l’école de peinture d'Écouen, sut attirer des artistes. Tous ensemble, ils enseignèrent à des Anglais ou des Américains à présent renommés.

Dernière mise à jour : 02/04/2013 à 19:01

Peintres travaillant dans la rue sur le motif (Coll. part.).
Peintres travaillant dans la rue sur le motif (Coll. part.).

C’est une école peu connue et oubliée, pourtant ses artistes sont appréciés et leur renommée a dépassé les limites du village. L’initiateur en fut Pierre Édouard Frère, Parisien, qui s’établit dans le village et fit édifier la villa Gabrielle (école Sainte-Thérèse aujourd’hui). Jusqu’à son décès en 1886, les artistes américains comme Mary Cassatt, Henry Bacon, Marie Guise Newcomb, anglais avec Robert Harris, l’Allemand Otto Weber ou le caricaturiste ukrainien David Ossipovitch Widhopff demeurent dans les hôtels du village le temps de leur séjour auprès d’un maître.

Portrait de Pierre Édouard Frère, créateur de l’école.
Portrait de Pierre Édouard Frère, créateur de l’école.

Des Français prirent des leçons auprès aussi de Pierre Édouard Frère, bien sûr, mais aussi de Paul Soyer, Léon Dansaert, Auguste Schenck, ou Luigi Chialva d’origine italo-suisse, habitant le village. Ces élèves furent Léonide Bourges, Victor Navlet, Jules Veyrassat, etc. Connus en Angleterre et aux États-Unis grâce aux articles élogieux de John Ruskin, critique d’art et aussi artiste, vantant la qualité de leurs toiles, ils se spécialisent dans la peinture de genre, animalière, de paysages, de scènes enfantines ou rustiques.

Propriété du peintre Paulin Lorillon. (Photo  Fr. Fau)
Propriété du peintre Paulin Lorillon. (Photo Fr. Fau)

Réputés à Londres

Un Belge ouvre la Galerie française à Londres et y expose des œuvres de l’École d’Écouen. Les artistes anglais s’en inspirent.
Les toiles de ces peintres sont exposées dans les musées étrangers, mais rarement en France.
La mairie détient une collection municipale qu’elle s’efforce d’enrichir. Toute personne intéressée peut visiter la pinacothèque en s’adressant au secrétariat de mairie aux heures d’ouverture.

Écouen, 95

  1. C. Dauchel
    10 avril 2013 10:53
    Bonjour,
    je suis un des auterurs de l'ouvrage sur les peintres d'Ecouen, en vente à l'Office de Tourisme et au Leclerc de Moisselles: "L'Ecole d'Ecouen, une colonie de peintres au XIXème siècle" de D. Baduel, A. Bertrand et C. Dauchel. Vous auriez pu, ayant emprunté plusieurs photos de notre ouvrage, mentionner notre livre dans votre article, pour le moins.
    Profitez-en pour annoncer la conférence que je donnerai sur ce sujet le 26 avril à 20h30 à la Maison des Associations de Beaumont-sur-Oise.
    En espérant que vous réparerez cet oubli...
    Cordialement,
    C. Dauchel, vice-président de l'Office de Tourisme d'Ecouen.

À Feuilleter

Une Côté Val d'Oise sem15 (2014)
Les archives
Vidéo du moment

Voici un avant-goût de notre dossier spécial croissants de la semaine prochaine : le boulanger Christophe Rouget, vainqueur de la première saison du concours “La meilleure boulangerie de France” diffusé en 2013 sur M6, nous a ouvert les portes de son établissement, à Beaumont-sur-Oise. Il nous livre ses petits secrets de fabrication...